Actualités

La Fondation Sanofi Espoir attribue les bourses d’oncologie pédiatrique My Child Matters Nursing Awards

12 mai 2020


A l’occasion de la Journée internationale des infirmières, la Fondation Sanofi Espoir est heureuse d’annoncer l’attribution des bourses d’oncologie pédiatrique « My Child Matters Nursing Awards ». La Fondation avait décidé en février de doubler ce soutien au personnel infirmier spécialisé. Douze dossiers ont été retenus parmi les 26 soumis dans le cadre d’un appel à candidatures lancé en décembre 2019. Les candidatures étaient ouvertes au personnel infirmier spécialisé en oncologie pédiatrique et travaillant sur un projet visant à améliorer la condition des enfants atteints de cancer, de leurs familles ou des professionnels qui les suivent.

« Le processus de sélection, très rigoureux, a notamment tenu compte de l’impact potentiel des actions proposées au bénéfice des jeunes patients », explique François Desbrandes, responsable du programme d’oncologie pédiatrique My Child Matters de la Fondation Sanofi Espoir. « Nous sommes particulièrement satisfaits de la qualité des candidatures et de leur diversité géographique. »

Les dossiers bénéficiant de l’appui de la Fondation Sanofi Espoir relèvent de deux catégories : éducation (8 projets) et pratique professionnelle (4 projets). Parmi les candidatures retenues, six se situent en Asie (Inde, Indonésie, Myanmar, Pakistan [deux projets] et Philippines), quatre en Afrique (Cameroun, Ouganda, Tanzanie, Zambie) et deux en Europe/Moyen-Orient (Palestine, Ukraine).

La Fondation Sanofi Espoir a créé les My Child Matters Nursing Awards en 2015, en complément du programme My Child Matters qu’elle développe depuis 2006 pour les médecins, afin de lutter contre les cancers de l’enfant et de réduire les inégalités en santé dans les pays pauvres. Depuis sa création, le programme My Child Matters Nursing Awards a soutenu 25 projets d’amélioration des soins infirmiers en oncologie pédiatrique dans 38 pays, afin de valoriser les initiatives locales, le soutien psychosocial, les soins palliatifs et améliorer le taux de survie.