Actualités

Permettre un accès aux soins aux populations déplacées en Libye

Le 12 juillet 2017

Depuis la révolution de 2011, la Libye fait face à une instabilité politique prégnante qui a mué depuis 2014 en de multiples et constants affrontements armés. Cette situation de guerre civile a fortement impacté les conditions de vie d’une grande partie de la population libyenne. De nombreuses personnes se retrouvent déplacées et leur accès aux soins devient de plus en plus difficile.

Avec la mission de répondre aux urgences humanitaires dans les zones de conflit, la Fondation Sanofi Espoir a décidé d’apporter son soutien à un projet médical développé par son partenaire de longue date, Première Urgence Internationale.

Ce projet a pour objectif d’offrir des soins de santé primaire et une assistance psychosociale aux populations déplacées et victimes du conflit. A travers la mise en place de 2 cliniques mobiles à Benghazi et dans ses alentours, environ 20 000 personnes pourront bénéficier d’une prise en charge médicale durant la durée de la mission, d’août 2017 à mai 2018.

Les principales activités menées seront :

  • la formation du personnel de santé mobilisé pour les cliniques mobiles,
  • la réalisation de consultations de soins de santé primaire et de consultations psychosociales,
  • l’organisation au sein des communautés d’ateliers de sensibilisation « hygiène et santé »,
  • la formation et l’équipement d’une équipe médicale d’urgence.

Ce projet permettra également de développer des activités de soutien psychosocial et médical spécifiques aux femmes et aux enfants à travers l’ouverture d’un centre d’accueil dédié.