Actualités

Améliorer l’accès aux soins pour les populations réfugiés en République démocratique du Congo

Le 15 décembre 2017

De nombreuses régions de la République Démocratique du Congo (RDC) sont en proie à des troubles et des violences nourris par des conflits ethniques et territoriaux. Selon l’Organisation des Nations Unies, le pays compte aujourd’hui 3,9 millions de déplacés internes et 530 000 réfugiés fuyant la violence des pays voisins.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) indique que 64% des réfugiés sont des enfants, particulièrement vulnérables aux maladies telles que le paludisme, la diarrhée, le choléra, la rougeole, la fièvre jaune et d’autres maladies à potentiel épidémique. La grande majorité des réfugiés vivent dans des zones rurales où les infrastructures sont très limités et les camps d’accueil sont parfois inaccessibles. Le système de soins de santé en RDC est très fragile et ne parvient pas à répondre aux besoins de la population qu’elle soit réfugiée ou congolaise.

Avec la mission de répondre aux urgences humanitaires dans les zones de conflit, la Fondation Sanofi Espoir a décidé d’apporter son soutien à trois actions complémentaires tant sur leur position géographique que leur population cible :

  • Un projet porté par l’association Women And Health Alliance International (WAHA)
  • Un projet porté par l’agence des Nations Unis pour les réfugiés (UNHCR)
  • Un projet porté par la Fondation Panzi.

1) Les principales activités menées par WAHA

Centre de santé Demba

Les activités mises en place par WAHA agissent sur l’amélioration de l’accès aux soins de santé de la mère et du nouveau-né dans la zone de santé de Demba :

  • La formation spécialisée de sage femmes, infirmières et gynécologues obstétriciens,
  • La formation des relais communautaires pour faciliter l’orienter des femmes nécessitant une prise en charge vers les deux centres de soins de la zone,
  • La création et la mise en place de campagne de sensibilisation sur la santé maternelle.

Pour en savoir plus sur les activités de WAHA en RCD (https://waha-international.org/countries/democratic-republic-of-congo/)

2) Les activités du Haut-Commissariat des Nations Unies

Le UNHCR s’assure que les réfugiés et les communautés d’accueil puissent avoir accès aux soins de santé dont ils ont besoin.
Les activités menées par le projet de l’UNHCR grâce au soutien de la fondation sont :

  • Le référencement des réfugiés nécessitant des soins médicaux importants,
  • L’intégration des enfants de moins de 5 ans au programme de prise en charge communautaire de malnutrition aiguë,
  • L’amélioration de l’accès aux services de soins de santé primaires assuré et renforcé grâce à la réhabilitation et à l’équipement de 2 établissements de santé.

Le soutien de la Fondation Sanofi Espoir va permettre de soutenir l’accès aux soins d’environ 1 000 bénéficiaires.
Pour en savoir plus sur les activités de l’UNHCR (http://www.unhcr.org/fr-fr/)

3) Les activités de la Fondation Panzi

La Fondation Panzi agit principalement à travers l’hôpital Panzi construit en 1999 et situé dans la ville de Bukavu au Sud de la République Démocratique du Congo. L’hôpital est notamment reconnu pour son expertise en matière de traitement des conditions gynécologiques, en particulier les troubles de la reproduction et les blessures dues aux violences sexuelles ainsi que le traitement holistique des survivants (134 de ses 450 lits sont dédiés à ce pan d’activité). Néanmoins l’hôpital s’est fixé pour principal objectif de devenir à terme une structure de formation et un centre d’excellence afin de favoriser la santé pour tous. Pour remplir cette mission, l’hôpital propose des services de santé améliorés, des activités de sensibilisation communautaire et du plaidoyer. Pour en savoir plus sur les activités de la Fondation Panzi : (http://fondationpanzirdc.org/)