Actualités

Urgences humanitaires : la Fondation Sanofi Espoir s’engage en France, au Soudan du Sud et en Ouganda

16 septembre 2019


La Fondation Sanofi Espoir annonce qu’elle apporte son soutien financier à trois nouveaux programmes dans le domaine des urgences humanitaires.

En France, elle aide la Croix-Rouge à mettre en place une clinique mobile dédiée aux migrants vivant dans les campements du littoral des Hauts-de-France, principalement à Grande-Synthe et à Calais. Outre les premiers soins infirmiers et les transferts vers les permanences des hôpitaux, la Croix-Rouge développe une activité d’accueil/écoute/orientation et de maintien et rétablissement des liens familiaux. « Les activités de maintien du lien s’intègrent à une démarche d’accompagnement psychosocial plus global du public bénéficiaire », explique-t-on à la Croix Rouge Française. « Les bénévoles délivrent également des messages de prévention de la rupture de contact, afin d’éviter la séparation des familles au cours de leur parcours d’exil, notamment au moment du passage des frontières ».

Au Soudan du Sud, la Fondation Sanofi Espoir s’engage auprès de Save the Children dans le domaine de la santé maternelle et néonatale. Selon l’ONG, le conflit qui sévit dans la région a entraîné la destruction de nombreuses infrastructures de santé (seules 40% seraient encore fonctionnelles), et le pays affiche l’un des plus forts taux de mortalité maternelle au monde, estimé à 789 décès pour 100 000 naissances. Le programme subventionné par la Fondation vise à soutenir deux centres de santé dans la région d’Abyei, revendiquée par le Soudan et le Soudan du Sud, et dans laquelle aucun des deux gouvernements n’investit plus en santé. Il s’agit de venir en aide à quelque 38 000 personnes, notamment en fournissant des produits de santé essentiels, en réhabilitant des centres de soin et en formant des professionnels de santé.

Enfin, en Ouganda, la Fondation apporte son assistance à Medical Teams International, qui travaille à prévenir une épidémie due au virus Ebola. Le programme de cette ONG vise notamment à dépister les maladies et à fournir des soins de santé primaire aux réfugiés et aux Ougandais vulnérables dans sept districts frontaliers accueillant des personnes en provenance de République Démocratique du Congo, actuellement foyer d’épidémie. Medical Teams entend aider plus de 600 000 réfugiés et plus de 230 000 Ougandais, grâce à 60 centres de santé et plus de 1 500 professionnels de santé locaux. L’ONG travaille en étroite collaboration avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), les Centers for Disease Control (CDC) et le Ministère de la Santé ougandais.