Actualités

Solidarité avec les populations en Haïti suite au passage du cyclone Matthew

Le 20 Octobre 2016

  • Solidarité avec les populations en Haïti suite au passage du cyclone Matthew
  • Solidarité avec les populations en Haïti suite au passage du cyclone Matthew
  • Solidarité avec les populations en Haïti suite au passage du cyclone Matthew
  • Solidarité avec les populations en Haïti suite au passage du cyclone Matthew
  • Solidarité avec les populations en Haïti suite au passage du cyclone Matthew
  • Solidarité avec les populations en Haïti suite au passage du cyclone Matthew
  • Solidarité avec les populations en Haïti suite au passage du cyclone Matthew
  • Solidarité avec les populations en Haïti suite au passage du cyclone Matthew
  • Solidarité avec les populations en Haïti suite au passage du cyclone Matthew
  • Solidarité avec les populations en Haïti suite au passage du cyclone Matthew
  • Solidarité avec les populations en Haïti suite au passage du cyclone Matthew

La Fondation Sanofi Espoir répond aux côtés de ses partenaires à l’appel à l’aide humanitaire lancé par les autorités haïtiennes après le passage du cyclone Matthew, le plus violent depuis 10 ans, qui a frappé la pointe sud-ouest d’Haïti le 4 octobre. Dès l’annonce du cyclone, les autorités haïtiennes ont déclenché un plan d’alerte, pris des mesures préventives et mis en place des comités d’évaluation et de coordination à l’échelle nationale et départementale avec lequel nos partenaires sont en liaison.

L’ouragan Matthew a plongé le pays dans une nouvelle catastrophe humanitaire, faisant déjà environ 330 morts et affectant plus de 2,1 millions de personnes qui auraient besoin d’une assistance immédiate selon les derniers chiffres du bureau des Nations unies pour l'aide humanitaire (OCHA).

Sur place, les dégâts sont considérables, en particulier dans les départements du sud, de Grande Anse et de Nippes, qui sont les plus touchés. Les besoins les plus immédiats sont l’accès à l’eau potable et la sécurité alimentaire qui est menacée car les fortes inondations engendrées par l’ouragan ont détruit une grande partie les moyens de subsistance, les terres cultivées, les embarcations des pêcheurs et une grande partie du bétail. En matière de santé, la recrudescence des cas de choléra et des maladies diarrhéiques dues aux conditions sanitaires catastrophiques exercent une pression considérable sur les structures de santé, en grande majorité détruites ou fortement endommagées.

Après une phase d’évaluation des besoins, rendue difficile dans les zones les plus sinistrées, la Fondation Sanofi Espoir a décidé d’apporter un premier soutien à la Croix Rouge française et Première Urgence Internationale (PUI). Leur complémentarité permettra d’éviter le manque de coordination qui a pu être observé à la suite à la terrible crise de 2010 et d’apporter une complémentarité par rapport aux autres acteurs de l’urgence, avec notamment le soutien aux structures de santé très affaiblies.

Pour lutter contre la recrudescence redoutée du choléra ou des autres épidémies, et permettre une continuité de la prise en charge de la santé primaire, les plans d’actions prévoient :

    • Pour la Croix Rouge: intervention à Bas-Artibonite, sur l’Ile de la Gonave et dans la zone Ouest, pour lutter contre les maladies hydriques et notamment l’épidémie de choléra et améliorer l’accès pour les communautés à des services de soins de qualité :

    • Amélioration des 5 centres de Traitement du Choléra soutenus par la Croix-Rouge avec la dotation en matériel nécessaire et la formation des soignants sur la prise en charge des personnes malades du choléra.
    • Mise en place d’équipes mobiles de transport de patients,
    • Intervention auprès des communautés : actions de sensibilisation et de promotion de l’hygiène, distribution de kits, création d’espaces pour accueillir les enfants.
    • L’ensemble des activités pourraient bénéficier à 200 000 personnes et 50 personnes du corps médical dans les 4 prochains mois.

  • Pour Première Urgence Internationale: intervention dans le département de la Grande Anse (communes de Beaumont et de Pestel) avec la réhabilitation et l’aménagement des structures de santé, l’approvisionnement en médicaments et dotation d’équipements médicaux, le soutien au programme de vaccination, la prévention et la lutte contre les épidémies via des activités de sensibilisation et de promotion de l’hygiène, le référencement des grossesses à risque et des pathologies nécessitant une prise en charge à un niveau secondaire, ainsi que le référencement des personnes en état de choc, notamment les enfants, vers des acteurs pouvant leur apporter une prise en charge psychologique.
    Ces actions concerneront 45 000 personnes et 50 professionnels de santé pour une durée de 3 mois.

En complément du soutien financier de 150 000 € apporté par la Fondation à la Croix Rouge française et PUI, des premiers dons de médicaments ont également été effectués en faveur de PUI, au travers de notre partenaire l’ONG Tulipe, par le vol affrété par le Centre de Crise du Ministère des Affaire Etrangères français, qui a reçu 261 kilos de médicaments et dispositifs médicaux, comprenant 3 cantines pour la prise en charge des urgences (antibiotiques, antidouleurs, anti-inflammatoires, petite chirurgie, médicaments injectables…), 1 malle de médicaments pédiatriques et 1 malle avec des traitements pour les adultes, permettant d’assurer environ 1 000 premières consultations. Un deuxième envoi de médicaments a concerné l’ONG AAIP (Aide Action Internationale Pompiers).

Zentiva a également fait un don de 500 000 boites de paracétamol qui transiteront par Tulipe pour répondre aux besoins des associations partenaires intervenant en Haïti.

La filiale américaine de Sanofi s’est aussi engagée auprès de ses partenaires Heart to Heart, Direct Relief et Americares à travers des dons financiers d’un montant total de 100 000 $. L’ONG Heart to Heart a également bénéficié de dons de médicaments et vaccins et d’un appel à générosité lancé auprès des salariés de la filiale avec des dons qui seront abondés 1$ pour 1$.

Une action de bénévolat sera organisée sur le site de Bridgewater pour permettre aux salariés de constituer 1 000 kits d’hygiène à destination des populations affectées.

Concernant les équipes de Sanofi de la filiale située en République Dominicaine et de son partenaire commercial en Haïti, soit environ 70 personnes, elles sont toutes saines et sauves.

Avec la mise en place de ces premières actions, les équipes de Sanofi expriment toute leur solidarité au peuple haïtien si durement touché par cette nouvelle épreuve, après le terrible tremblement de terre survenu il y moins de 6 ans, dans ce pays qui compte parmi les plus pauvres du monde.