Actualités

Remise du « Visa d’Or Humanitaire du CICR » au photojournaliste Sebastiano Tomada

Perpignan, 5 septembre 2013


Pour sa troisième édition, le prix photographique « Visa d’Or Humanitaire du CICR », organisé par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), avec le soutien de la Fondation Sanofi Espoir, a été décerné à Sebastiano Tomada, 27 ans, photojournaliste à l’agence Sipa presse, à New York, pour son travail réalisé à Alep (Syrie) sur la situation catastrophique des secours médicaux.

Cette compétition ouverte aux photojournalistes professionnels s'inscrit dans le cadre de la 25ème édition du Festival international du photojournalisme de Perpignan, Visa pour l'Image.

Créé en 2011, le Visa d'Or Humanitaire du CICR, récompense le reportage d'un photojournaliste professionnel qui aura su mettre en valeur la problématique du respect de la mission médicale en temps de guerre ou autres situations de violence. Cette initiative s'inscrit dans le projet global conduit depuis trois ans par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) : "Les soins de santé en danger".

L'objectif du Visa d'Or Humanitaire est d'illustrer la problématique du respect de la mission médicale dans les conflits armés et autres situations de violence.

Le reportage photo de Sebastiano Tomada montre de façon poignante la situation des blessés, les difficultés d'accès aux soins et la précarité des structures de secours exposées à la violence des combats à Alep, en Syrie.


  • A abandoned ambulance in the neighborhood of Moshed one of Aleppo's liberated areas and a stronghold of the Free Syrian Army. March 27, 2013.
                                         (Photo by Sebastiano Tomada/Sipa USA)
  • Syria, Aleppo:
                                         The body of a severly wounded civilian is escorted to a hospital in the city of Aleppo.
  • Syria, Aleppo:
                                         Father and son, survivors of a aerial attack on behalf of Bashar Al Assas'a army, rest in one of Aleppo's last standing hospitals.

Remise du prix et entretien avec Sebastiano Tomada: