Actualités

Solidarité Népal – un an après

26 avril 2016

Dès le lendemain du tremblement de terre qui a touché le Népal en avril 2015, la Fondation Sanofi Espoir a accompagné ses partenaires pour venir en aide aux victimes grâce à un soutien financier et des dons de médicaments.

Les salariés de Sanofi se sont également mobilisés à travers un appel à dons lancé par la Fondation. Près de 200 000€ avaient été collectés, puis abondés par le Groupe.

Un an après ce drame, nos partenaires font le bilan de leurs actions.

Handicap International


Handicap International, L. Veuve

Dans un premier temps, les équipes de Handicap International ont procédé à une identification des personnes vulnérables : plus de 15 000 personnes ont ainsi été approchées, et près de 4 000 ont été redirigées selon leurs besoins vers des hôpitaux ou centres de santé. L’ONG a également participé à la réhabilitation d’hôpitaux et de structures de santé, notamment dans la vallée de Katmandou, pendant que des camps mobiles étaient installés dans les régions plus éloignées. Afin de faciliter le retour des personnes dans les régions sinistrées, 500 kits de maison comprenant des objets ménagers ont été distribués. Du personnel de santé a également été formé à la réponse humanitaire à apporter en cas d’urgence, à l’identification des personnes vulnérables, à l’inclusion, au suivi des personnes, ou encore à la collecte de données. Près de 4 000 personnes ont ainsi participé à ces sessions de formation pour permettre, en cas de future catastrophe, de faciliter la coordination des différents acteurs.

Médecins du Monde


Médecins du Monde

Après une évaluation des besoins menée dans les 48h suivant la catastrophe, Médecins du Monde a envoyé des équipes médicales sur place, et assuré un soutien logistique pour la fourniture de tentes et médicaments essentiels. Jusqu’en janvier 2016, ces équipes ont menées 14 000 consultations, fournissant aux personnes isolées un ensemble basique de soins de santé primaires.

L’ONG s’est investie dans la reconstruction et à la réhabilitation de 16 installations sanitaires semi permanentes et d’un centre de santé. Un fort soutien a également été apporté aux hôpitaux de Katmandou.

Médecins du Monde a également formé le personnel de santé sur place à l’éducation à la santé et à l’hygiène, ainsi qu’à la santé mentale, notamment la gestion du stress, des émotions et des traumatismes. Plus de 1 000 personnes ont en plus suivies des sessions de formation à la réponse aux urgences et à l’apport des premiers secours.

Par ailleurs, Médecins du Monde a participé à la mise en place d’un système de surveillance des épidémies, et contribué à l’amélioration du réseau d’alerte et d’interventions rapide.

Ce projet s’est achevé en janvier 2016.

La Croix-Rouge


Croix Rouge, IFRC

La Croix-Rouge française s’est établie dans le district de Dolakha afin d’assister et de prendre médicalement en charge les populations victimes du séisme. Une unité de soin primaire y a été construite : près de 6 000 consultations ont été réalisées en traumatologie, psychologie, ou en lien avec des maladies plus lourdes ne pouvant plus être soignées du fait de la destruction des centres de santé. Un système de référencement a également été mis en place.

En septembre 2015, les équipes des Croix-Rouge européennes ont effectué la passation avec la Croix-Rouge népalaise. Il a notamment été fait don de tout le matériel médical amené sur place.