Actualités

Accompagnement aux premiers soins pour les réfugiés Rohingyas au Bangladesh

31 Octobre, 2017

Les Rohingyas sont une minorité musulmane apatride du Myanmar est victime de violentes répressions par l’armée Birmane. Le 24 Octobre 2017, l’ONU évaluait à 604 000 le nombre de réfugiés Rohingyas ayant fui vers le Bangladesh depuis le 25 août 2017 soit environ 16 000 nouveaux arrivants chaque jour. La grande majorité des réfugiés sont des femmes et des enfants, dont des nouveau-nés, ayant fui les violences souvent meurtrières dans l'Etat de Rakhine au Myanmar.

Deux camps de réfugiés existants de Kutupalong et Nayapara, créés dans les années 1990 au Bangladesh, accueillaient déjà plus de 33 000 réfugiés Rohingyas avant ce nouvel afflux. Selon les estimations, la population des camps a explosé et atteint maintenant quelques 77 000 réfugiés, bien plus que les capacités prévues, et de nombreux nouveaux arrivants sont accueillis par des familles de réfugiés ou hébergés dans les écoles des camps, les centres communautaires et d’autres structures équipées d’un toit.
Les besoins en santé de ses populations déplacés sont majeurs et l’action humanitaire s’organise petit à petit pour répondre aux besoins primaires.

Dans le cadre de sa réponse aux urgences humanitaires, la Fondation Sanofi Espoir à choisi d’apporter son soutien à deux actions complémentaires: un projet porté par l’association Medical team à l’intérieur des camps et un projet porté par l’association Friendship dans les zones les plus reculées pour atteindre les plus exclus.



Friendship :

Friendship, association locale, développe un projet de 6 mois pour couvrir les besoins médicaux urgents des réfugiés. L’association travaille en priorité auprès des femmes et des enfants qui n’ont pas accès aux camps de réfugiés. Pour cela ils vont mettre en place 4 cliniques, 2 unités mobiles, 2 centres de naissance pour atteindre 100 000 réfugiés.



Medical Teams:

Médical Teams, ONG américaine, développe un projet dont l’objectif est de réduire les maladies infectieuses et de faciliter l’accès aux soins dans les camps de réfugiés Unchiprang et Kutupalong. Les principales activités menées par Médical Teams bénéficieront à 33 000 personnes à Unchiprang et 77 000 personnes à Kutupalong en agissant sur :

  • L’accès aux soins primaires
  • La formation des communautés locales pour prévenir les diarrhées et les infections respiratoires aiguës
  • Le contrôler des cas de diarrhées aiguës
  • L’amélioration du système de triages pour faciliter la prise en charge des cas urgents

En complément du soutien financier apporté par la Fondation Sanofi Espoir, Sanofi Pasteur a fourni à ICG (International Coordinating Group) 900 000 doses orales de vaccins contre le Choléra qui ont été envoyées aux principales organisations humanitaires médicales.