Actualités

Ensemble pour Haïti – 1 an après le séisme

14 janvier 2011


© Gil Corre

Mardi 12 janvier 2010, un tremblement de terre de magnitude 7.3 frappait Port-au- Prince, la capitale d’Haïti, peuplée de trois millions d’habitants. C’est l’une des plus importantes catastrophes naturelles du vingt et unième siècle, survenue chez l’une des nations les plus pauvres du monde. Au cours de ce désastre, plus de 220 000 personnes ont péri et 310 000 ont été blessées. Les trois-quarts de la ville ont été détruits, mettant à la rue 1,3 million de survivants dans des abris de fortune. Encore aujourd’hui, plus d’un million de personnes – dont environ 380 000 enfants – vivent toujours dans des camps surpeuplés, au nombre de 1 241 sites selon les Nations Unies.

 

En octobre dernier, une épidémie de choléra frappe Haïti. Commençant dans une région qui n’avait pas été touchée par le tremblement de terre, la maladie s’est rapidement propagée à l’ensemble des dix départements, faisant en l’espace de quelques semaines plus de 3 300 morts selon le ministère de la Santé haïtien (au 31 décembre 2010).


© Gil Corre

Déjà près de 150 000 cas ont été recensés et l’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS), branche de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), redoute quelque 400 000 cas au cours des douze prochains mois.

Sur fond de crise politique, c’est un anniversaire très douloureux que vivent les populations qui font pourtant preuve d’une résilience extraordinaire face à une reconstruction tant espérée qui tarde à venir.

Les besoins sont colossaux et les défis logistiques inédits. Un an après, les équipes de nos 6 partenaires dressent un premier bilan :