Actualités

Solidarité avec la Corne de l’Afrique – Point sur la situation

7 novembre 2011

La Corne de l’Afrique subit actuellement une crise nutritionnelle liée à la pire sécheresse qu’ait connue la région en 60 ans, mais aussi à la hausse des prix des denrées alimentaires de base et au conflit qui déchire la Somalie depuis des années.

13,3 millions de personnes ont besoin d’une assistance humanitaire dans 4 pays de la Corne de l’Afrique (Ethiopie, Somalie, Djibouti, Kenya), sur lesquels 841 130 réfugiés sont dénombrés.

© UNICEF / Modola

Ces populations sont affectées par les problèmes consécutifs à une sécheresse extraordinaire et aux déplacements qu'elle impose : problème d'accès à l'eau potable, d'accès à la nourriture en général et de malnutrition en particulier…

Selon le Système d’Alerte Précoce (SAP) contre la famine, la Crise Alimentaire dans la Corne de l’Afrique risque de se prolonger au moins jusqu’en décembre 2011 du fait de la sévérité de la sécheresse et du manque de pluie. Dans le Sud de la Somalie, les estimations montrent un risque de prolongation de la crise alimentaire jusqu’au 1er trimestre 2012.

4 mois après le début de la crise humanitaire, nos partenaires l’UNICEF et l’AMREF sont toujours sur le terrain et tentent de venir en aide aux populations les plus touchées par la malnutrition et le manque de soins, surtout les enfants.

L’aide apportée par la Fondation Sanofi Espoir à l’UNICEF dans le domaine de la santé a plus particulièrement été affectée à la Somalie, épicentre de la crise.

Pour venir en aide aux enfants affectés par la crise, l’UNICEF a envoyé depuis juin dernier, 5 tonnes d'approvisionnement (aliments thérapeutiques, médicaments) ainsi que des équipements pour améliorer l’accès à l’eau à Baidoa (sud-ouest de la Somalie). L’UNICEF travaille avec les ministères de la santé locaux, le Programme Alimentaire Mondial, les ONGs internationales et les organisations communautaires, notamment pour maintenir les campagnes de vaccination de routine, renforcer les programmes d’accès à l’eau potable et améliorer les installations sanitaires dans les camps.

Pour les 6 prochains mois, les actions prioritaires dans le domaine de la santé en Somalie sont :

  • De fournir des soutiens techniques (formations des agents de santé) et logistiques (vaccins, équipements de base, médicaments essentiels…) à plus de 200 dispensaires pour la mère et l’enfant et 100 centres de santé (Objectif : atteindre 2,5 millions d’enfants et de femmes).
    • A ce jour : 3 420 kits médicaux ont été acheminés à 150 centres de santé pour la mère et l’enfant, ainsi qu’à 300 programmes de santé et de prévention dans les écoles.
  • D’étendre la couverture vaccinale contre la rougeole à 2,5 millions d’enfants de 6 mois à 15 ans.
    • A ce jour :
          • 694 000 enfants (6 mois- 15 ans) ont été vaccinés contre la rougeole,
          • 3 150 000 enfants (moins de 5 ans) ont été vaccinés contre la poliomyélite.
      Une campagne de vaccination pour l’élimination de la rougeole à Mogadiscio est prévue du 26 au 28 octobre et du 1 au 3 novembre 2011, ciblant les 16 districts de la ville et 750 000 enfants (6 mois-15 ans).
  • D’assurer la supplémentation en Vitamine A de plus d’1 million d’enfants âgé de 6 à 59 mois.
    • A ce jour : 668 600 enfants (6 mois-15 ans) ont reçu des comprimés de Vitamine A.
  • D’assurer le déparasitage de 900 000 enfants âgés entre 12 et 59 mois.
    • A ce jour : 13 197 enfants âgés entre 12 et 59 mois ont bénéficié d’un déparasitage.
  • D’assurer, chaque mois, la prise en charge thérapeutique d’au moins 17 000 enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère à travers l’appui technique et logistique à 200 programmes de récupération nutritionnelle intensive situés dans le Sud du pays (Objectif : 200 000 enfants au cours des 6 prochains mois).
    • A ce jour : 70 000 enfants atteints de malnutrition ont déjà été pris en charge dans le sud de la Somalie.
Le soutien de la Fondation Sanofi Espoir apporté à son partenaire l’AMREF a permis de développer ses activités santé dans le district de Makueni au Kenya

Trois tournées médicales ont été effectuées dans la zone cooncernée, et dans les dispensaires de Yimwaa et Syumile. Les populations ciblées par ces actions ont pu bénéficier des services suivants :

  • Vaccination : tous les enfants de moins de 5 ans, vaccinations contre la rougeole, vaccination pneumocoques, vaccination complémentaire à l'anatoxine tétanique pour les femmes en âge de procréer.
  • Amélioration de la santé maternelle et infantile : un service de consultations prénatales et postnatales a été mis en place, comprenant un service de planification familiale, et des actions contre la Transmission du VIH/Sida de la mère à l’enfant ; 80 balances pour mesurer la croissance des enfants ont été distribuées, et 350 rubans millimétrés pour mesurer la circonférence du bras ont été distribués pour dépister la malnutrition chez les enfants.
  • Prévention des maladies liées au manque d’hygiène et à l’eau insalubre : des moustiquaires imprégnées ont été distribuées et des campagnes de déparasitage ont été conduites. 141 146 tablettes de chlore pour épurer l'eau ont été fournies. Les écoles ont reçu des boites en fer pour le lavage des mains, et des évaluations techniques pour la construction de puits de surface ont été conduites sur plusieurs sites.
  • Education à l’urgence : 10 formateurs de formateurs ont été habilités à la mise en œuvre des mesures d’hygiène dans une situation d’urgence, afin de sensibiliser et mobiliser la communauté à travers différentes rencontres de formation.
  • Distribution de supports nutritionnels : distribution de vitamine A dans 4 dispensaires.

Les activités planifiées pour les prochains mois sont :

  • De nouvelles tournées médicales pour la fourniture de services sanitaires de qualité.
  • Un soutien au ministère de la santé dans la distribution de nourriture et supports nutritionnels à destination des enfants.
  • Une distribution et installation de citernes d’eau en plastique, et camions citernes d’eau à destination des écoles et de plusieurs communautés.
  • L’achèvement de la construction de puits en cours et de l’installation de pompes à eau.

La Corne de l’Afrique a dramatiquement besoin d’une bonne saison des pluies (d’octobre à décembre 2011) pour contribuer à améliorer la sécurité alimentaire dans les zones affectées du Kenya et de l’Ethiopie.