Actualités


Paris, 1er juin 2012 : Le Mama Happening


Partout dans le monde, des collectifs se créent pour soutenir le combat mené contre la mortalité maternelle. A la veille de la Fête des mères en France, le collectif Stand Up s’est réuni pour mobiliser de nouveaux soutiens.

Voir le portrait d'Esther Madudu

Esther Madudu, sage-femme ougandaise,
candidate au Prix Nobel de la Paix 2015

Cette journée événement pour la vie et la santé des mères d’Afrique a été marquée par la présence exceptionnelle d’Esther Madudu à Paris. C’est en effet en France que cette sage-femme ougandaise, candidate au Prix Nobel de la Paix 2015, est venue lancer son premier appel à la solidarité internationale. Pour la première fois, Esther, qui exerce dans un centre isolé en Ouganda et accouche 5 à 10 femmes par jour, parfois à la lumière de son téléphone portable, a rendu visite à une maternité européenne où les équipes disposent de tous les équipements et des médicaments nécessaires. L’occasion pour elle de partager son expérience et de témoigner des réalités africaines. Le Ministère des Affaires étrangères, le collectif Stand Up composé de personnalités engagées*, les partenaires de la campagne, l’école de sages-femmes et la maternité de Port-Royal (AP-HP), le Club Santé Afrique, de nombreux acteurs privés et institutionnels de la solidarité internationale, tous ont répondu à l’appel et signé la pétition pour soutenir sa candidature symbolique au Prix Nobel de la Paix 2015.


* En France le collectif Stand Up compte nombre de femmes engagées comme Teguest Guerma (Directrice internationale de l’AMREF, ancienne directrice VIH/Sida de l’OMS), Marie-Josée Keller (Présidente du Conseil national de l’Odre des sages-femmes), Caty Forget (Déléguée générale de la Fondation Sanofi espoir), Maryse Ewanje-Epée (athlète, chroniqueuse et animatrice), Béatrice Schönberg (journaliste et présentatrice TV), Liya Kebede (top model) ou encore les comédiennes Caterina Murino et Aïssa Maïga.