Actualités

Cours intensif d’oncopédiatrie en Afrique Francophone soutenus par la Fondation Sanofi Espoir

17 juillet 2012


L’école africaine d’oncologie pédiatrique, soutenue par la Fondation Sanofi Espoir dans le cadre de son programme My child matters (amélioration de la prise en charge des cancers de l’enfant dans les pays à faibles et moyennes ressources) est née avec son premier Cours Intensif d’Oncologie Pédiatrique (CIOP) dispensé à Marrakech du 9 au 13 juillet 2012.

Cette démarche fait suite au cours pour infirmiers organisé à Marrakech en 2011.

Adapté aux besoins de la pratique diagnostique et thérapeutique africaine, il cible pédiatres, médecins généralistes, résidents, pathologistes, radiologues, chirurgiens et biologistes amenés à prendre en charge un enfant atteint de cancer en Afrique du Nord et en Afrique subsaharienne.

Il comporte des cours et des ateliers, et s’enrichira de stages, de visites d’experts et du développement de ressources modernes de communication (e-learning).


Le programme intense et varié permet d’aborder l’essentiel des connaissances en onco pédiatrie mais aussi d’ouvrir le débat sur les problématiques de prise en charge des cancers de l’enfant en Afrique.

Ce premier cours dont ont bénéficié 30 pédiatres, chirurgiens et médecins généralistes de 13 pays d’Afrique aura permis d’approfondir leurs connaissances, de développer un réseau d’oncologie pédiatrique africaine et de susciter de nouvelles vocations.

 

Les enseignants et animateurs qualifiés et bénévoles, français, américain ou africains du Nord ont tous donné de leur temps et de leurs compétences pour accompagner cet ambitieux projet.

Lors de son allocution, le Professeur El Houssain Louardi, Ministre marocain de la santé s’est félicité de la qualité des interventions et des propositions formulées par les différents acteurs impliqués dans le domaine de la santé, tout en soulignant qu’il saluait le Prof Mhamed Harif (président du Groupement Franco Africain d’Onco Pédiatrie) à la fois pour avoir créé cette école d’onco pédiatrie, pour avoir édité dans le même temps son livre sur les aspects pratiques du cancer chez l’enfant et pour avoir pratiqué la première greffe de moëllechez un enfant atteint de leucémie aigüe au Centre Universitaire Mohammed VI de Marrakech au cours de cette même semaine.

Pour en savoir plus :