Actualités

INHIBIT TB : lancement d’un nouveau programme d’intervention communautaire pour intensifier la lutte contre la tuberculose et le VIH/sida en Afrique du Sud

12 septembre 2012


En Afrique du Sud, la tuberculose (TB) est la maladie infectieuse la plus meurtrière pour les personnes vivant avec le VIH. Elle est la principale cause de mortalité et un facteur majeur de réduction de l’espérance de vie. Près de 70% des patients atteints de tuberculose sont également infectés par le VIH. Pour combattre ce double fléau, il importe de déployer une approche articulée autour de plusieurs axes, dont les deux principaux sont le dépistage et la prévention de la tuberculose et du VIH chez les personnes les plus à risque.

Sanofi Afrique du Sud, la Fondation Sanofi Espoir et leurs partenaires, l'Institut Aurum et le ministère de la Santé sud-africain, viennent de lancer la phase 2 de la campagne TB FREE à Limpopo, en Afrique du Sud. Baptisée INHIBIT TB, cette nouvelle initiative permettra de dépister les proches des patients atteints de tuberculose directement à leur domicile. Ce projet fait appel à des agents communautaires chargés de se rendre au domicile des patients atteints de tuberculose pour offrir aux membres de leur famille la possibilité de bénéficier d’un dépistage de la tuberculose et de l'infection par le VIH.

Autre innovation, les membres des familles exposés à un risque élevé de tuberculose active recevront des médicaments pour prévenir la maladie, également à leur domicile. Cela leur permettra d’avoir facilement accès au traitement préventif approuvé par l’OMS avant d'être orientés vers les dispensaires locaux pour des soins et un suivi.
Cette initiative pilote sera déployée dans une première étape à Sekhukhune, Limpopo et Ekurhuleni Nord, dans la province du Gauteng.

Tous les principaux partenaires et acteurs du programme étaient réunis pour célébrer ensemble le lancement d’INHIBIT dans la région du Limpopo, l’une des plus pauvres d’Afrique du Sud, présentant un taux de prévalence HIV/Sida de 60% le plus élevé.

   

 
 
En conclusion de cette cérémonie de lancement de ce nouveau partenariat public-privé, David Mametja, Directeur Général de la Lutte contre la tuberculose au ministère de la Santé, a déclaré “Imaginez un avenir sans tuberculose, ni VIH. L’impact humain, social et économique serait considérable. Mais pour y parvenir, il nous faut prendre nos responsabilités. Vivre sans tuberculose ni VIH sera un jour le progrès le plus important pour les futures générations. Pour que cette campagne réussisse, l’engagement de tous est essentiel”.