Actualités

À l’occasion de la fête des mères, la Fondation Sanofi Espoir rappelle son engagement envers les femmes

26 mai 2013


 

Soutien à la campagne “Stand up for African Mothers

Depuis son lancement en septembre 2011, La Fondation Sanofi Espoir participe activement à la campagne internationale “Stand up for African Mothers” qui a pour objectif de former 15 000 sages-femmes africaines dans 15 pays d’ici 2015 afin réduire de 25% la mortalité maternelle en Afrique.

162 000 femmes meurent chaque année en Afrique par manque de soins basiques pendant la grossesse ou l’accouchement, soit 1 femme toutes les 19 minutes !

Grâce à cette campagne, qui vise aussi à mobiliser la communauté internationale, 2 845 sages-femmes sont déjà entrées en formation et les programmes ont débuté dans 6 pays (Kenya, Tanzanie, Ouganda, Ethiopie, Sénégal, Sud-Soudan).


Graça Machel Mandela
En ce 21ème siècle, maternité ne doit plus rimer avec mortalité, et cela quel que soit le continent.

     Graça Machel Mandela



"Stand up for African Mothers" soutient la candidature des sages-femmes africaines au Prix Nobel de la Paix 2015 à travers le choix symbolique d’Ester Madudu, sage-femme en Ouganda, pays où la Fondation Sanofi Espoir apporte son soutien à l’AMREF pour la formation des sages-femmes.

 

1 sage-femme formée correspond à 500 mamans aidées chaque année et des milliers de femmes éduquées et sensibilisées à leurs droits et au planning familial


"Je m’appelle Tiramed Adinew. Je suis assistante de santé au Centre Erbo en Éthiopie. Je couvre un village de 5 378 personnes. Je rends visite à chaque famille et je fais de la prévention sur les maladies les plus courantes et les bonnes pratiques en matière de santé. J’ai suivi une formation de l’AMREF sur la santé reproductive, la prévention du paludisme, les maladies sexuellement transmissibles et les règles d’hygiène. Ce que j’ai appris m’aide beaucoup car ici, beaucoup de femmes ont des problèmes car elles transportent de l’eau sur des kilomètres, même lorsqu’elles sont enceintes. Je leur apprends les bonnes pratiques et elles m’appellent très souvent au moment de l’accouchement."

 

À l’occasion de la fête des mères, la Fondation Sanofi Espoir rappelle son soutien à cette campagne, pour accélérer le nombre de sages-femmes formées car elles sont des acteurs clés de la réduction de la mortalité maternelle et néonatale en Afrique. Elle est notamment partenaire d’un kit de sensibilisation qui a été diffusé aux écoles de sages-femmes en France et en Afrique.

  Appel à projet “A midwife for every mother & baby”

Lancement d’un appel à projets pour renforcer la pratique des sages-femmes dans les pays en développement


Pour que chaque mère et chaque nouveau-né aient accès à des soins dispensés par une sage-femme qualifiée.

Selon les données déclarées, chaque année ce sont environ 300 000 femmes qui meurent pendant la grossesse, l’accouchement ou des suites de couches.


Parmi les huit objectifs du Millénaire pour le développement, les deux qui concernent expressément l’amélioration de la santé des femmes et des nouveau-nés (enfants) sont ceux qui sont actuellement le plus loin d’être atteints…

Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies


Pour renforcer son action pour lutter contre la mortalité maternelle et néonatale, et aller au-delà des 11 projets déjà soutenus, la Fondation vient de lancer un nouvel appel à projets baptisé “A midwife for evrey woman and baby” en faveur des pays d’Asie, d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine dans lesquels sages-femmes bien formées font cruellement défaut, en particulier dans les zones rurales isolées. Un manque qui pèse sur les familles, les communautés et le développement de ces pays.