Réduire la mortalité maternelle et néonatale

Selon l’OMS, 830 femmes environ meurent chaque jour de causes évitables liées à la grossesse et à l’accouchement. L’assistance d’un personnel qualifié peut sauver la vie de ces femmes et de leurs nouveau-nés.

On estime cependant que 350 000 sages-femmes manquent : en Afrique, la majorité des femmes accouchent seules, jusque 92% au Sud Soudan, et 0% des femmes africaines ne bénéficient pas de soins prénataux.

En savoir plus sur Réduire la mortalité maternelle et néonatale .
 

La Fondation s'engage aux côtés des sages femmes avec Midwives For Life

Pour lutter plus efficacement contre la mortalité maternelle et néonatale, la Fondation Sanofi Espoir a choisi de soutenir 16 programmes visant à garantir un meilleur accès aux soins à chaque mère et à chaque nouveau-né.

Cette initiative, baptisée « Midwives For Life » est déployée dans dix pays d’Afrique, d’Asie, et d’Amérique latine, au plus près des réalités sociales et en partenariat avec des ONG de terrain et les autorités locales de santé.

Chiffres-clés