Les lettres d'information de la Fondation

Retrouvez les lettres d'information de la Foncdation Sanofi Espoir


Janvier 2015

Lettre d'information "Santé et précarité en France"

Comment améliorer l’accès aux soins des personnes en grande précarité en France ? Le 20 novembre 2014, la Fondation Sanofi Espoir organisait au Conseil économique, social et environnemental une table ronde avec quatre de ses partenaires engagés dans la lutte contre les inégalités de santé. L’objectif : formuler des propositions destinées à faire évoluer les pratiques et les politiques publiques.



Mai 2014

Lettre d'information "Lutter contre la mortalité maternelle et néonatale"

Trop de femmes meurent aujourd’hui encore en donnant la vie ; or, la plupart de ces décès pourrait être évités en améliorant l’accès aux centres de santé et avec du personnel mieux formé, plus qualifié et en plus grand nombre, notamment dans les zones rurales. La Fondation Sanofi Espoir soutient, sur le terrain, des programmes visant à garantir un meilleur accès aux soins à chaque mère et chaque nouveau-né, permettant ainsi de lutter plus efficacement contre la mortalité maternelle et néonatale.



Décembre 2013

Lettre d'information "Micro-assurance santé"

Malgré les progrès observés ces dernières années, la faiblesse des systèmes de santé de certains pays rend l’accès aux soins de base très difficile pour les populations les plus défavorisées et les maintient dans le piège de la pauvreté.



Octobre 2012

Lettre d'information "Les partenariats au cœur de la lutte contre les maladies tropicales négligées"

Ces maladies infectieuses des climats chauds et humides touchent un milliard de personnes dans le monde, mais elles ont longtemps été négligées par les chercheurs et les bailleurs de fonds. Depuis quelques années pourtant, la communauté internationale se mobilise pour lutter contre ces maux qui, en raison de leurs terribles séquelles, empêchent les populations les plus démunies de sortir de la pauvreté.



Juillet 2012

Lettre d'information "Stand up for African mothers"

En Afrique, une femme court 110 fois plus de risques de mourir en donnant la vie qu’en Europe. Un fléau pour les familles. Un lourd handicap pour le développement des pays africains.