Projet de lutte contre les maladies transmissibles et négligées

Lutter contre l'ulcère de Buruli dans la région maritime du Togo et la région d’Allada au Bénin

Koffi Dakpeti, âgé de 16 ans était en classe de CM1 (Cours Moyen 1) quand il a contracté la maladie.
Tout avait commencé par un œdème au bras gauche. Ses parents avaient pensé que c’était une entorse. Ainsi, les premières semaines ils lui avaient procuré des massages traditionnels. Malgré ce traitement traditionnel, le mal n’a pas disparu, ce qui leur a fait penser à un envoutement. Ainsi durant les trois mois qui ont suivi, l’auto médication et la consultation d’un tradithérapeutes ont été les uniques prises en charge de Koffi. Ce temps passé à la maison a conduit à une ulcération de la lésion, qui a procurer d’importantes douleurs qui l’empêcher de dormir et même d’aller à l’école.
C’est alors que les parents ont fait appel à sa grande sœur qui habite Lomé, la capitale du Togo, qui a voulut que Koffi soit amené dans un hôpital pour des analyses et une radio. Admis au centre hospitalier régional de Tsévié, les analyses révèlent qu’il souffrait de l’ulcère de Buruli. Il fut immédiatement transféré au pavillon spécifique.

Le kiné mobile engagé par Handicap International, a débuté des séances de rééducation avec Koffi dans sa ferme une fois par mois. Il l’a initié à faire ses exercices avec des ressources techniques et humaines endogènes de son environnement immédiat. Aujourd’hui Koffi a beaucoup gagné en mobilité et se sert très bien de son membre pour ses activités quotidiennes. Il a repris l’école et participe avec son père aux travaux des champs.

Localisation du projet Région Maritime au sud du Togo et une zone pilote au Bénin
Nom de l’association
Handicap International France
  www.handicap-international.org
Partenaires du projet
(financier et opérationnel)
  • Fondation ANESVAD
  • Handicap International
  • PNLUB-LP Togo (Programme National de Lutte contre l’ulcère de Buruli, la lèpre et le Pian)
  • CNAO (Centre National d’Appareillage Orthopédique)
  • Centre Hospitalier Régional de Tsévié
  • DAHW (association allemande)
  • OMS
  • PNLUB Bénin

Description du programme

La Banque Mondiale estime que parmi les personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté, 1 sur 5 est handicapée. Le handicap crée des coûts additionnels, entraîne une perte de revenus, limite l’accès à la santé, à l’éducation, à l’emploi, à la vie de la communauté, et conduit des personnes handicapées à faibles ressources vers l’exclusion sociale et économique.

La Fondation Sanofi Espoir est partenaire de l’ONG Handicap International depuis 4 ans pour lutter contre l’ulcère de Buruli au Togo, 3ième mycobactériose la plus fréquente après la tuberculose et la lèpre. C’est une maladie qui peut être très invalidante. Les actions mises en place sur le terrain, en appui au Ministère de la Santé et aux acteurs locaux, concernent la sensibilisation des communautés, la formation des professionnels de santé, la détection et la prise en charge précoce des patients, ainsi que la rééducation des personnes handicapées.

En 2011, 1,5 millions de personnes ont été bénéficiaires des actions de sensibilisation et 550 personnes ont été soignées par l’association.