Améliorer l’accès à la santé des populations les plus précaires

docteur avec patient

En France, plus de 2 millions de personnes vivent avec moins de 667 euros par mois, 4 millions doivent se contenter de minima sociaux (plus de six millions si l’on comprend les conjoints et les enfants) et recourir à l’aide alimentaire. Pour ces populations durement fragilisées par les difficultés à se loger et se nourrir, les démarches d'accès à la santé représentent parfois un obstacle insurmontable. Mais la crise peut aussi affecter leur santé.

Pour contribuer à une meilleure prise en charge de ces personnes en situation de grande précarité, en 2016, la Fondation soutien 3 programmes complémentaires par leurs activités et leur implantation géographique :