Répondre aux urgences humanitaires pour permettre un accès à la santé des personnes sinistrées ou déplacées

bénévoles du samu social - Crédit CRF, Adrien Rozes

© CRF, Adrien Rozes

Dans les crises humanitaires, les besoins en santé sont parmi les plus essentiels.

Selon les besoins de terrain identifiés, la réponse peut se traduire par des dons de médicaments et de vaccins encadrés par une charte reposant sur les principes directeurs de l’Organisation Mondiale de la Santé, ainsi que par des dons financiers aux acteurs de terrain pour mettre en place des actions d’urgence et de post urgence. En tant que partenaire de santé, la Fondation joue un rôle important dans la coordination des aides apportées.


En 2015, les actions, mises en place avec les partenaires associatifs et hôpitaux ont bénéficié aux populations de 4 pays.

2,77 millions de boîtes de médicaments et de doses de vaccins ont été données en 2015 par le Groupe pour permettre la prise en charge médicale de 12,7 millions de personnes dans 11 pays


Aujourd’hui, l’aide humanitaire n’est plus suffisante pour répondre aux crises. La donne a changé ces dernières années, aujourd’hui la nature et l’ampleur des crises exigent une réponse plus globale et mieux coordonnée pour faire respecter les valeurs propres à toutes les civilisations. 

Claus Sorensen, Conseiller Senior - Résilience, aide humanitaire et réaction en cas de crise, EPSC-Centre européen de stratégie politique.